Liposuccion : objectifs et indications

Publié le : 01 mars 20213 mins de lecture

Le surpoids cumul dangereusement des graisses qui sont dans des zones du corps. Ils peuvent résister à votre programme de régime alimentaire et à votre rythme sportif, car ce genre de graisse est très profond et très dur. Les scientifiques l’appellent la graisse de stockage. Pour retrouver sa silhouette, beaucoup de personnes ont choisi de faire la liposuccion, également appelée liposculpture.

Qu’est-ce qu’une liposuccion ?

La liposuccion est une méthode chirurgicale qui consiste à aspirer la graisse dure en excès. Cette technique a été inventée en France vers les années 1977 par un célèbre docteur Yves Gérard Illouz. Actuellement, c’est la chorégie esthétique la plus pratiquée dans le monde après l’augmentation mammaire. Ce n’est pas une opération très traumatisante parce qu’il faut juste faire une petite incision de 3 à 4 cm dans la peau pour introduire une sonde qui va aspirer la graisse accumulée.  

Les objectifs et les indications de la liposuccion

La liposuccion indique le cas de surcharge de graisse qui persiste aux régimes et aux sports. Pour les hommes, il y a les poignées d’amour, l’abdomen, le ventre, le dos, la poitrine, le cou. Et pour les femmes, cette intervention concerne les cuisses, les hanches, les genoux, les fesses, le ventre, les bras, le double menton et les mollets. Les spécialistes conseillent cette méthode à l’âge de 18 ans pour la fin de croissant et avant 60 ans, le meilleur résultat obtenu est grâce à l’élasticité de la peau humaine. L’objectifs liposuccion principale est de retrouver sa morphologie normale sans excès de graisse, et le résultat est définitif si le patient adopte une bonne hygiène de vie surtout au niveau des aliments.

Les éventuels risques de la liposuccion

Aujourd’hui, la liposuccion est très sûre. Les problèmes qui pourraient arriver sont potentiellement durant l’intervention chirurgicale comme : les saignements, les lésions nerveuses, les infections et les ulcérations de la peau. La technique tumescente est la moins risquée en termes d’intervention liposuccion. Actuellement, il n’y a pas encore eu de déclaration de décès lors de l’utilisation de la technique tumescente avec de l’anesthésie locale. Comme toutes les opérations chirurgicales, la liposuccion a aussi des effets secondaires fréquents comme : l’engourdissement temporaire, les gonflements et les hématomes. Bien qu’il y ait des irrégularités de la peau après la liposuccion, cette dernière est minimisée quand on utilise la petite sonde de la technique tumescente. Quand on utilise une grosse incision, il y a la possibilité d’irrégularité sur la peau.

Plan du site